Qu’est-ce que l’écothérapie ?

Les écothérapies rassemblent un ensemble de pratiques thérapeutiques basées sur l’interaction entre l’homme et le reste du vivant. L’intention de ces pratiques est de (re)mettre l’humain en mouvement et en relation avec son environnement naturel, dans le but de contribuer de façon positive à la santé physique et mentale, et plus généralement à la santé globale.

L’espace naturel joue le rôle d’une médiation thérapeutique, en favorisant la mise en lien de la personne avec elle-même, avec les autres humains, et avec le reste du monde vivant. Les approches écothérapeutiques permettent ainsi aux personnes de retrouver du lien, du mouvement, et de cheminer dans de nouvelles perspectives.

De plus, amener l’humain à retrouver un contact sain avec l’environnement naturel, c’est aussi développer une attitude favorable à la considération de l’environnement. Les bienfaits sont donc réciproques.

La nature devient un partenaire, un co-thérapeute. Elle va jouer une part essentielle dans le processus de soin, complémentaire au thérapeute humain. Tout comme dans une co-thérapie, l’élément naturel va occuper une place à part entière, et le thérapeute humain la traitera avec tous les égards qu’il pourrait avoir avec un autre thérapeute humain. Il s’agit d’une relation triangulaire entre un ‘moi’ (le sujet), un ‘tu’ (le thérapeute humain), et un ‘elle’ ou un ‘il’ (la nature, l’environnement).

Les principaux courants sont : l’hortithérapie, l’agriculture de soin, les thérapies assistées par l’animal, les thérapies en milieu sauvage, la sylvothérapie, la thérapie de pleine conscience en nature, la thérapie en marchant, l’orothérapie et l’écopsychothérapie.